Partagez|

CODAGE ANKO

avatar
MyrcellaReine de Peyredragon
Messages : 45
Date d'inscription : 30/06/2012

Feuille de personnage
Expérience:
100/100  (100/100)
Nation: Peyredragon
Compétence:
Voir le profil de l'utilisateur http://valherun.forum-gratuit.net
MessageSujet: CODAGE ANKO  Jeu 6 Mar - 18:27








Merry Christmas Mr. Lawrence by Ryuichi Sakamoto on Grooveshark

Surnom : Princesse du Crépusucule

Nom : Toyama

Prénom : Ayane

Age : 26 ans

Race : Jinmen

Langues : Toutes

Cité d'Appartenance : Hoshizora

Main dominante : Droitière
Métier : Politicienne • Shugenja

Position : Princesse Impériale

Possessions: Un sceptre du trésor impérial forgé en or, rattaché à la pratique du ritualisme, ainsi que de belles tenues d’apparat.


Role Play:
Compétences : Chant • Manipulation de l'Eau • Soin
Compétences Bonus : Charisme • Ritualisme
Faiblesses : Combat rapproché et Survie
Buts du Personnage : Devenir quelqu'un • Faire survivre sa famille • Rendre le monde meilleur







L'apparence d'Ayane s'apparentait davantage à l'une de ces créatures de contes de fée qu'à la pure réalité, elle était l'union d'une candide joliesse et d'une surprenante prestance : elle n'était pas princesse pour rien. Si l'on devait décrire ses courbes, admirer la finesse de ses hanches et de sa raisonnable poitrine, elle ferait chavirer plus d'un homme malgré une réelle timidité. Sa peau était claire, un teint de porcelaine aussi clair que le reflet de la pleine lune sur un lac. Elle avait hérité de l'élan paternel : elle mesurait un mètre soixante-dix pour environs soixante kg, les courbes provenaient quant à elle de la génétique maternelle. Elle portait son statut avec fierté et arborait les insignes de la famille impériale à chacune de ses sorties publiques, son nom avait été entaché et elle désirait redorer le blason des Toyama.

Son visage était une fontaine de jouvence, tantôt resplendissant, tantôt regorgeant de jeunesse, elle était l'image même d'une jeune fille en pleine possession de ses moyens : elle était frêle et fragile, mais n'en restait pas moins une excellente shugenja et une subtile politicienne. Ses yeux en amande reflétait des pupilles d'un bleu nuit peu commun, elle avait une âme pure et innocente; son regard n'en était qu'un miroir reluisant avec précision l'intensité de ses émotions. Sa chevelure d’ébène se nuançait de reflets ténébreux face à la lumière, elle lui descendait en cascade le long de ses épaules et lui seyait à merveille, son visage s'en voyait affiné et raffiné : c'était ce qui lui avait valu le surnom de Princesse du Crépuscule. Sa petite bouche sucrée et pulpeuse était un élément de douceur dans ce corps pourtant si innocent, elle avait été dosé avec justesse par Mère Nature et elle pouvait lui en être reconnaissante. Ses pommettes hautes et saillantes affirmaient cette prestance et ce charisme qu'elle aimait arborer quand elle le jugeait bon, mais elle pouvait tout aussi bien rougir d’impudence et de méprise.

Ayane possédait une garde de robe garnie et variée, sa position en tant que princesse impériale exigeait d'elle une tenue soignée. Elle aimait porter des robes, que ce soit en mission diplomatique ou pour une quelconque occasion, elle était certes d'un naturel réservé, mais elle assumait pleinement sa féminité sans quoi elle ne serait sûrement pas la femme qu'elle est actuellement. Sa tenue pour ainsi dire quotidienne se composait d'une magnifique robe au ton blanc cassé en dessous de quoi un jupon corail et un ruban de la même couleur lui ceignait la taille, mais elle n'était pas l'unique de ses tenues : robe aux couleurs de l'empire, du clan de l'Hydre ou des plus grands couturiers d'Oyashima peuplaient également ses armoires. Euphorie d'une renommée presque atteinte, la jeune femme aurait aimé être l'une de ces magnifiques princesses figurant dans l'Histoire de la Nation, toutes aussi prestigieuses les unes que les autres.




Douce comme le jour, telle était Ayane Toyama, fille de feu l'Empereur Kakita et de l'Impératrice secondaire du clan de l'Hydre, une fleur de lotus parmi un immense océan de secrets. Elle ne portait en elle aucune mauvaises intentions, elles étaient toutes pour la plupart justes et sagement réfléchies bien qu'avec son jeune âge et sa position emblématique, les questions n'étaient pas sans être posées. Son coeur était saint de pureté et d'innocence, elle n'aimait pas la violence ou en tout cas préférait l'éviter que la provoquer, elle prônait la juste valeur du dialogue et ce n'était pas sans lui prévaloir une certaine réputation : Pourquoi se battre quand l'on peut résoudre les problèmes avec réflexion ? Telle était sa logique de vie, celle qui lui avait permis de devenir une politicienne respectée non pas par sa beauté mais par sa noble façon de penser : elle pouvait user à l’excès de ses attributs mais elle préférait se montrer bienveillante envers ceux qui l'accompagnaient dans cette aventure nommée la vie.

Maternelle pourrait tout aussi bien décrire la douceur de la jeune shugenja, elle portait beaucoup d'affection envers ses proches, mais encore plus envers ceux qui lui apportaient leur soutien tout au long de son quotidien : les esprits. Elle n'était pas un tyran, même s'il lui arriver d'éprouver un peu trop d'orgueil ou de fierté, on lui avait appris à se montrer digne de sa noble ascendance : elle aimait apporter son soutien aux autres et aider les plus démunis. Cependant, elle n'était pas de celles qui aimait exprimer leurs émotions avec extravagance, elle préférait les garder enfouies au plus profond d'elle-même.

Curieuse était une qualité ou un défaut qui la qualifiait plutôt bien, elle aimait fouiner dans les livres d'Histoire afin d'en connaître un maximum sur le monde, elle désirait se faire son propre avis quel que soit le sujet abordé et c'est en ce sens qu'il lui était nécessaire d'avoir sa propre connaissance des choses afin de se forger son opinion. A l’excès, elle pouvait se montrer téméraire, à tel point qu'elle ne pensait plus qu'à une chose : découvrir ce qu'elle ne savait pas. Elle connaissait par cœur l'histoire des plus grands shugenga de son pays et les pouvoirs y référant, ce n'était un secret pour personne mais elle en savait bien plus qu'un noble lambda mais quoi de plus normal pour une shugenja que de connaître la magie qu'elle pratique ?

Tacticienne était une qualité comme une autre, mais qui se devait pourtant d'être citée, quoi de plus utile qu'une bonne stratégie durant un combat ? Elle n'était pas le réputé Jacen Ryran, mais elle pouvait se targuer de trouver une solution à chaque problème qu'un combat pouvait poser, même si cette solution n'était autre que la fuite. Ayane était de plus capable de résoudre les énigmes qu'on lui posait, en tout cas un certain nombre et elle se servait ainsi de ses connaissances longuement accumulées au fil du temps pour mettre à bien cette faculté : Qui a dit que les princesses ne pouvaient pas être intelligentes ? Elle palliait justement cette faiblesse physique par sa logique, l'attaque était l'une des meilleures défenses, mais la réflexion n'était pas non plus une mauvaise possibilité et à défaut d'être forte, c'était une stratège.

Un paroxysme sévissait au sein de la jeune femme, ce charisme certain qui la hantait dissimulait une toute autre facette de sa personnalité : sa timidité. Bien loin des feux des projecteurs, c'était une femme réservée qui n'aimait guère attirer l'attention sur elle-même ou qui en tout cas ne savait pas vraiment réagir en de telles occasions. Elle avait beau être Princesse Impériale d'Oyashima, elle n'en restait pas moins une jeune fille attachée à ses rêves et à sa famille, elle ne voulait pas faire de sa vie une débâcle de mensonge et de trahisons, elle souhaitait simplement rester elle-même. C'était une part d'elle-même qu'il était plutôt difficile de cerner, mais après tout, la politique tout comme le théâtre était un art de la représentation et comme tout bon acteur, il faut savoir jouer et tel devait être le cas d'Ayane.









Votre prénom(facultatif): Rose, ça n'a pas changé Razz
D'où venez vous? (facultatif) De la Normandie ♥️
Âge (facultatif): 17 ans !
Avez-vous lu et approuvé les règles? ~
Comment avez-vous connu le forum? J'ai subi le voyage dans le temps 8D
Idées, remarques ou suggestions? Ne changez rien, restez comme ça ♥️



CODAGE ANKO

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Anko [Serpy]
» Anko Mitarashi
» Petit codage pour signature
» Codage pour le RP
» [Codage] Fiche de liens et Rp - Matt MacAlister [Terminé - Louna Blake ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Vestiges de Valhérün :: Renseignements administratifs :: Le registre-